Merci de partager !Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedIn

La différence, celle qui peut même tuer

La maudite différence entre chacun de nous

Quelque soit la différence qui existe, un fait est certain elle nous éloigne
Parfois c’est le langage qui rend la perception de l’autre étrange, insolite
Parfois c’est les habitudes culturelles, l’éducation qui génère une guérilla
Parfois c’est aussi simple que la couleur de la peau, qui crée l’insécurité

La différence

La différence

Et dans les pires scénarios qui peuvent séparer tout et chacun et détruire
Il y a la religion, et ses superstitions et croyances qui animent la différence
Il y a ces soldats obéissant aux doigts et à l’œil, qui tuent, ordre d’un supérieur
Il y a l’attrait de l’argent capable pour un profit, de modifier à jamais un pays

La plus grande capacité que l’homme possède, c’est celle de pouvoir s’adapter
Celle de survivre, de traverser les plus pénibles douleurs et même les humiliantes
Le plus grand défaut de l’homme, c’est la possession et un abus pour le pouvoir
Celui de détruire les autres par le je prends, je décide, je contrôle et oui j’éradique

Détesté, avoir en aversion certaines races, certaines cultures, certaines religions
Oh oui que c’est normal, car nous sommes dans la différence et même en conflit
Il y a dans la vie les extrêmes et les extrémistes, qui s’excitent telle de l’huile sur le feu
Il y a aussi des groupes d’individus qui se croient la race supérieure et l’autre l’ennemie
Il y a ceux qui refusent l’évolution, dans l’espoir que l’inconnu ne leur fera point peur

Il y a hors de tout doute dans notre évolution, un fait indéniable, une réalité à apprivoiser
Nous sommes encore des enfants dans l’évolution de la vie et lentement nous la découvrons
Nous sommes au début du chemin qui s’ouvre à nous et non à la fin de la représentation
Nous sommes encore à croire toutes ces superstitions dépassées , oui héritage du passé

La différence, en est seulement une des routes a traverser, pour avancer et voir que les arbres nous empêchaient de voir plus loin, que le statu quo est un outil et non une fin en soit, que demain ce n’est pas la fin du monde, mais le début d’un objectif supérieur à atteindre

Le Jaseur et la vie…

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Merci de partager !Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedIn