Merci de partager !Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedIn

L’effort, et le prix a payer…le vrai rendez-vous avec la vie, et probablement jusqu’à la mort

Il y a une chose qu’on ne dit jamais… c’est qu’il y a un prix derrière chaque demande…

AU TOUT DÉBUT DE SA CRÉATION

Il courait pour la rejoindre et déjà il devait faire son chemin il n’était pas seul et il le savait
Mais c’était la chance de sa vie, elle l’attendait s’il pouvait être le premier à la rejoindre
Après neuf mois, de leur rencontre émergea une adorable petite créature et c’était moi
Et là encore, le non du jeu était tu fais des efforts et il y a probabilité de résultats, eh oui

On dit que la vie est la même si on la passe en pleurant ou en chantant, quelle belle phrase
On dit aussi, que si on croit en quelque chose il y forte chance que celle-ci se matérialisera
On dit aussi, qu’un pas par jour traversera les plus grandes distances et des buts et des défis
On ne dit pas qu’il y a un prix à payer pour Ça et qu’il porte un nom, on le surnomme …l’effort

L’effort, et le prix a payer

La chance

PENDANT DES ANNÉES

Il courait chaque jour comme s’il voulait traverser la terre, il cherchait son chemin, son refrain
Mais son corps lui posait des limites, et l’obligeait à faire des choix, la terre était trop immense
Après plusieurs années de course et de buts, de recherche et d’essais il comprit, qui était le temps
Et là encore, le non du jeu était, tu fais des efforts, et il y aura des probabilités de résultats, eh oui

On dit que tout vient à qui sait attendre et que chaque nouvelle réussite efface un vieil échec
On dit que le calcul vaut le travail, que la gloire est éphémère que le temps répare les choses
On dit aussi, qu’un problème réglé changera la vue d’une montagne en petite colline, et oui encore
On ne dis pas, que derrière chacune de ses actions, chacun de ses buts, il y a notre ami l’effort

ICI ET MAINTENANT

Il désirerait courir à chaque jour, non pas pour gagner le marathon, non simplement pour jouir
Mais son corps ne veut pas, il a beau lui parler, lui expliquer, mais son corps lui chante son refrain
Après tout ce temps il a une chose qu’il a apprise et qui ne fait aucun doute, c’est le prix à payer
Et là encore, le non du jeu est l’effort, le courage et le gout de recommencer, le gout de l’effort

Le simple gout de vivre ET DE SE BATTRE jusqu’à ce que la mort décide de prenne la relève…

 

Le Jaseur et la vie…

Enregistrer

Enregistrer

Merci de partager !Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedIn